Une route au paradis (Argentine – Chili)

Les Hommes veulent imaginer un paradis, un lieu où tout serait beau et parfait. Alors ils espèrent, ils croient, ils imaginent ce monde après la mort terrestre. Ont-ils les yeux ouverts ? Ne voient-ils pas autour d’eux la perfection de la nature, la perfection de ce qui est la Vie ? Ce que l’Homme en fait, ne regarde que lui. La création lui a déjà offert le paradis. Pourquoi l’espérer alors qu’il est sous ses yeux ? Lui offrir un autre monde avant ou après sa mort, lui enlèveraient-ils sa stupidité à vouloir  plus, à vouloir mieux, à vouloir ce qu’il n’a pas ? Un paradis avant ou après la mort ne reste qu’un lieu. Un lieu enlève-t-il la souffrance ? C’est à l’Homme de créer en lui et autour de lui son paradis. Mais si nous parlons de lieu, assurément, ici et là sur la planète le paradis se dessine devant nos yeux fermés.

Une route traverse un de ces paradis. Elle part de Purmamarca dans le nord de l’Argentine et rejoint San Pedro d’Atacama au nord du Chili. Sillonnant les montagnes multicolores elle nous conduit près du ciel qui reste dans l’imaginaire de l’Homme le paradis. A plus de 4000m elle traverse Salar (désert de sel), vallées aux couleurs enchanteresses,  elle  se laisse aller dans des plateaux grandioses entre volcans et sommets qui culminent  à plus de 5000m. Elle nous émeu sans rien vous demander, nous laissant sans mot, collés au carreau aussi émerveillé qu’un enfant à Noel. Des paysages qu’on a du mal à trouver réelles. Lorsqu’on pense avoir tout vu, Pachamama nous en remet une dose avec de nouvelles couleurs, de nouvelles étendues sauvages, que l’Homme ne s’est permis, pour une fois, que d’admirer. Durant 6h nous voyageons au paradis sans penser, juste en admirant ce que le temps, ce que la nature a su sculpter. Un temps que nous réduisons à néant, nous qui souvent en manquons, lorsque notre cupidité nous pousse à souiller ces paradis qui nous entourent.

Julien

(désolé, aucune photo de la route en question. J’étais trop occupé à savourer…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s