G4P dans le Dauphiné Libéré

Dauphiné Libéré - vendredi 17 octobre 2013

Dauphiné Libéré – vendredi 18 octobre 201

Globetrotte 4 Peace était présent au Grand Bivouac et ce fut l’occasion d’échanger et de partager avec beaucoup monde. De très belles rencontres notamment avec les Premiers Pas de l’Aventure et les élèves des écoles et collèges que nous avons reçues le vendredi toute la journée.

Nous remercions le  Grand Bivouac qui réveille Albertville tous ces mois d’octobres et pour ce goût de l’aventure, de l’échange et du voyage qu’ils transmettent durant ce festival. Nous les remercions aussi de nous avoir offert ce stand et pour leur don en livres de voyage – récoltés durant le festival – qui seront revendus au festival Livres en Marches les 23 et 24 novembre aux Marches à 8 km de Chambéry.

Bien entendu merci à tous ceux qui ont fait don de leurs livres ou qui sont passés nous rendre visite! 🙂 Pour ceux qui veulent encore faire don de leurs livres de voyage (livres photos, chroniques, romans, guides de voyage etc.) vous pouvez encore les envoyer au Grand Bivouac ou directement à Globetrotte 4 Peace – 12, route de la Bottière, 73200 VENTHON.

Encore merci pour votre soutien.

Nous vous rappelons aussi qu’une Bourse de 300€ est à gagner sur le thème d’un « Voyage Déroutant »! Alors si vous prévoyez un voyage et que vous souhaitez en rapporter un rendu sous forme d’oeuvre  ( expos photos, carnet de voyage, vidéo, documentaire etc.) n’hésitez pas à nous envoyer la fiche d’inscription à remplir sur le site www.globetrotte4peace.com dans la rubrique Bourse G4P.

Merci à Jean-François Casanova pour ces deux parutions de G4P dans le Dauphiné Libéré du vendredi 18 octobre et lundi 21 octobre.

Dauphiné Libéré 20 octobre

Dauphiné du lundi 21 octobre

Publicités

GRAND BIVOUAC 2013

TOUS AU GRAND BIVOUAC!

Je vous invite à venir découvrir – si vous ne connaissez pas encore – le Grand Bivouac!

C’est quoi au juste?

  • du 17 au 20 octobre c’est un festival, la 12ème édition, qui compte chaque année 30 000 entrées. Mais c’est surtout trois jours d’échanges, de rencontres, de bonne ambiance avec pas moins de 110 rendez-vous: conférences, projections, débats, expositions, village voyage découverte, animations et concerts. En gros, c’est du Partage Voyage!
  • Toute l’année, c’est bien plus qu’un festival, c’est des interventions dans les écoles, des projets, des expositions, des conférences, et à partir de 2014, c’est la première université populaire du voyage et l’ouverture de la Villa Marco Polo (formation et accompagnement de voyageurs).

Le Grand Bivouac est un festival, qui grâce aux fondateurs, à l’équipe de salariés, aux bénévoles et bien sur à tous les festivaliers, est devenue Le festival référence du voyage et surtout, bien plus qu’un festival, un événement annuel qui perdure tout au long de l’année.

Cette année, l’association Globetrotte 4 Peace, tiendra un stand dans la cour du Lycée Jean Moulin avec les premiers pas de l’aventure afin de partager, d’échanger et de vous parler de nos projets! Le vendredi, nous recevrons des écoles de la région, mais, dès le samedi nous vous convions à nous rejoindre pour une partie d’Awalé, pour regarder quelques photos de voyages et surtout pour discuter et échanger. Parce que le Voyage c’est le Partage!

Surtout, n’hésitez pas à vous rendre à Albertville du 17 au 20 octobre, parce que ça va être bon! 🙂

Pour découvrir le programme du Grand Bivouac c’est ici

Rendez-vous au Grand Bivouac!

site internet: http://www.grandbivouac.com/

affiche-grand-bivouac-2013-L

GLOBETROTTE 4 PEACE

Globetrotte 4 Peace

L’on voyage dans ce monde, trop souvent spectateur de la beauté et de la laideur, du bonheur et de la terreur, anonymes vagabonds, passagers du temps qui nous porte dans les injustices du monde des Hommes, dans ses méandres, dans les inégalités et les destructions. En tant que voyageurs, nous ne pouvons pas rester spectateur, il est en notre devoir d’agir, être une de ces gouttes d’eau qui font les océans, une de ces pierres qui font l’édifice, ou au moins, être des voyageurs à la trace légère dans la nature, dans les cultures, mais des voyageurs actifs qui se démènent pour que ce monde soit meilleur.

Ainsi nous avons fondé en décembre 2011, avec mon ami Clément Burelle, l’association Globetrotte 4 Peace qui a pour but de créer et/ou soutenir des projets et actions pour un monde meilleur basé sur le respect de la vie – et la philosophie du voyage. Lire la suite

Voyage dans l’espace – temps

"Les couleurs émerveillent, les masquent ensorcellent... " Pérou

« Les couleurs émerveillent, les masquent ensorcellent…  » Pérou

 

« No puedes comprar mi vida » – Tu ne peux pas acheter ma vie

Calle 13

Dans les rues du Bronx chante le lingala, les pantalons se portent bas, le noir ne détonne pas, Malcolm X est un roi, les bières sont des cerveza et la nuit les boomers des caisses customisées bombardent du Calle 13.

« Soy, soy lo que dejaron, soy las sobras de lo que te robaron… »

Je ressens soudain le souffle du temps m’aspirer de nouveau dans la cantine de mes souvenirs. Du Bronx, je m’envole pour Santa Marta en Colombie. Le marché grouille de monde. Les bananes sont empilées à l’arrière des pick-up, quelques noirs aux dents d’ors, les jettent par-dessus bord, afin qu’elles s’étallent sur les comptoirs des vendeuses. L’odeur des fruits et des légumes, se mélange aux gazes d’échappement, aux cris incessants et à la chaleur latine, qui émane, telle une saveur, des hommes nés sous les tropiques. Juteux et sucrés comme leurs fruits colorés, l’humain des tropiques, qu’importe sa race, sa couleur ou sa foi, agite son postérieur au rythme des tambours, de la houle et de la mélodie de la joie. Les anges chantent au soleil. Le diable joue au tamtam, soulèvent d’un souffle les jupes légères, et en diapason avec les dieux bienveillants, emporte le bonheur des instants éternels sous les latitudes que notre machine économique à l’habitude d’écraser. Le Bronx reprend de la couleur.

« Soy Latina America, un pueblo sin piernas pero que camina… » Lire la suite

Le voyage – Mon école

Pourquoi suis-je parti à 18 ans en Afrique ? Voilà une question que l’on me pose souvent. Une question sans trop de réponse. N’avez-vous jamais ressenti le souffle de la vie ? Un souffle qui vous conte les rêves les plus fous ? Un souffle, un esprit, une conscience, des signes, une énergie qui vous dit : vas-y c’est maintenant ! Où ? Nous l’ignorons et c’est pour cela qu’il est délicat de s’en aller. Contre toute opinion, parfois toute logique, il faut lâcher la laisse, se laisser porter par les vents de l’inconnu vers nos rêves les plus fous.

La vie est mouvement. Le souffle de la vie, la langue du monde, l’énergie de l’univers portent les âmes légères. C’est ce que j’ai voulu lorsque je suis parti pour la première fois en Afrique, lâcher prise, balancer un avenir certain, une routine alarmante, un Julien qui n’était pas moi.

J’ai fêté mes 19 ans au Bénin, je fête aujourd’hui mes 26 ans en Colombie. Qui a-t-il entre les deux ? Qu’en est-il  7 ans plus tard ? Lire la suite