Toutes les étoiles du ciel

En ce début de mois de juin, j’ai le plaisir de vous informer que nous rejoignons, avec mon ami Clément Burelle, l’équipe à l’esprit farouchement nomade de la Croisée des Routes.

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Croisée des Routes – dirigée par l’anthropologue et écrivain  Franck Michel, Alain Walther et Joël Isselé – est une plateforme culturelle d’échanges et de réflexions sur le thème qui nous est cher ici, le Voyage.

« Chronique Trimarde » est le nom de la chronique mensuelle que nous tiendrons.

Je vous laisse découvrir la première en cliquant ici: Toutes les étoiles du ciel

Bonne lecture!

Chaleureusement,

Julien

 

Publicités

Vidéo 1 – Le voyage et l’école

Bonjour à tous,

Voici la première vidéo d’une série à venir – pour le projet Le Voyage et l’École – qui souhaite faire partager les rencontres, les paysages, les ambiances, que l’on croise, qui nous inspirent en voyage. Quelques vidéos qui illustrent l’esprit de la Route, l’état d’esprit du voyage, l’ouverture à l’Autre, au Monde et à la VIE.

Lire la suite

SOURIRES D’AVENIRS

Aux quatre coins du globe les enfants sont merveilleusement les mêmes, dans les joies et malheureusement les peines. Ils portent en eux les qualités humaines fondamentales. Chacun de nous devrait s’inspirer d’eux et retrouver l’enfant qui est en lui. Ils sont l’avenir et nous apportent la possibilité d’un monde meilleur. Il est de notre devoir de leur permettre de garder leurs qualités pures afin qu’ils réussissent là où nous échouons.

Je vous transmets en photos leurs Sourires d’Avenir: cliquez ici pour voir la série.

Julien

AmitiéFraternité

Éloge du risque (nécessaire)

Dans un monde où l’on tente de tout contrôler et de tendre le facteur risque vers zéro, je me risque à faire l’éloge du risque – non puéril mais consenti – afin qu’il revitalise la première fonction de l’Homme qui est de vivre. Vouloir soustraire le risque ou le danger de tout parcours de l’existence revient à retirer le sel d’un plat ou même l’ensemble de ses arômes. Car si l’imprévu est la première disposition à l’épanouissement de l’être il va sans dire que le risque qui en découle en est l’électrochoc. Lire la suite

S’alléger en Voyage

« Le voyageur sait bien que si la route aide à s’alléger de tous ses biens, elle ne débarrasse pas de ses maux. » écrit Sylvain Tesson dans son Petit traité sur l’immensité du monde. Plus d’une fois je fus d’accord, en croisant sur la route les routards consommateurs d’exotisme, friands d’aventures « authentiques », et de preuves de leurs pérégrinations. Pourtant je mentirais si je disais que le voyage  ne m’avait pas permis d’évoluer intérieurement.  Alors parfois je veux croire que la route ouvre le cœur des Hommes. Il en a besoin – qu’il parte ! – qu’il s’allège de son superflu, qu’il s’allège de ses pensées, qu’il vive léger. Qu’il libère son cœur du poids qui l’écrase et l’étouffe. Sur la route j’ose croire qu’il  le verra s’ouvrir. Ô il s’ouvrira lorsque sa peau de chair sentira la brise le caresser, que ses yeux contempleront le coucher du soleil puis, la nuit, les étoiles, qu’il entendra le murmure des oiseaux, humera les saveurs des forêts. Oui ils s’ouvrira lorsqu’il écoutera l’Autre, tentera de le comprendre, lui et le monde. Ô il s’ouvrira face au soleil levant, face aux regards de l’enfant, face au sourire de la vie. Lire la suite

SOURIRE DU CONGO

Sourire du Congo

Le quartier n’a ni eau courante, ni électricité, ni hôpital, ni école… les cicatrices de la guerre sont omniprésentes – dans les habitudes, les réflexes vifs, les souvenirs – et pourtant il est là – Précieux – lui et tant d’autres, et son sourire radieux, son rire sincère et profond, et ses yeux, oh! ses yeux qui pleurent de joie!

Il est là Précieux,  et il éclabousse le monde de sa simplicité, de son bonheur intemporel, de cet instant de grâce qui défie toutes les médiocrités des hommes.

Ils sont là, les joyaux du Congo, dans ces rires éclatants!

Julien Masson